Viaticus

Nous sommes plus qu'une école

A propos de Viaticus

Présentation de l’école

Le tourisme est un secteur attrayant qui pourvoie de nombreux emplois. En 2019, il représentait environ 10% du PIB mondial. Ce secteur en perpétuelle mutation incite les professionnels à répondre à de nouvelles exigences de la part des clientèles touristiques, que ce soit au niveau de leur mode de consommation ou bien des produits et services recherchés.

Fondée en 2019 et située dans le 17e arrondissement de Paris, l’école de tourisme Viaticus créée par Bernard SABBAH a pour objectif de former les acteurs du tourisme aux compétences de demain. L’établissement propose une pluralité de formations spécialisées en commerce, marketing digital et management, allant du Bachelor au Mastère en passant par la formation pour adultes.

Intégrer l’école de tourisme Viaticus, c’est bénéficier à la fois d’un savoir-faire et d’un savoir-être. Les locaux atypiques dans l’esprit des coworking et l’implication de l’équipe pédagogique permettent aux élèves de se sentir en confiance pour exprimer le maximum de leur potentiel et de leur créativité.

Viaticus prône l’ouverture, l’échange et la diversité qui sont synonymes de richesse, de force et de pertinence. L’environnement bienveillant n’est pas l’unique atout de cette école ; les étudiants sont également intégrés à un réseau dense de professionnels reconnus par leurs pairs.

Ainsi, Viaticus vous offre des opportunités, vous donne des clés et vous accompagne afin de concrétiser votre projet professionnel.

 

Le mot du président

Depuis plus de 30 ans, Bernard Sabbah est un acteur du tourisme. La création de ses agences de voyages à Bordeaux, puis sa reconversion aux côtés de Julien Courbet pour gérer les litiges du tourisme en télévision et en radio, lui a permis en fin de carrière de se lancer dans un projet ambitieux. Aujourd’hui, le spécialiste souhaite désormais accompagner les jeunes qui souhaitent devenir eux-même les acteurs touristiques de demain en leur proposant d’intégrer son école de tourisme Viaticus située à Paris.

  1. Comment avez-vous eu l’idée de créer l’école de tourisme Viaticus ?

L’idée ne vient pas de moi. J’étais intervenant dans une école de tourisme et des professionnels comme le PDG de Travelski cherchaient de l’alternance adaptée à la saisonnalité. C’est donc à ce moment-là que j’ai eu l’idée de proposer la Winter

Class, un Bachelor qui permet d’être deux mois en cours non stop (octobre- novembre) et d’être opérationnel pour la saison d’hiver (décembre jusqu’en avril) soit 5 mois complets en entreprise. Les étudiants ressortent donc avec un niveau Bac+3 et cela m’a amené en fin de compte à créer une école dont le fonctionnement repose sur cette logique. Je me suis demandé pourquoi ne pas réaliser cette classe autour de partenaires qui souhaitent jouer le jeu et certains m’ont dit qu’il n’était pas possible que j’arrête cette innovation, qu’il était nécessaire de la prolonger, de profiter de mon expérience, de ma médiatisation et de mon carnet d’adresses pour en faire un véritable projet. C’est donc comme cela qu’est né Viaticus, le 7 octobre 2019.

  1. Quelle est la particularité de votre école ? Quelles sont les valeurs clés de Viaticus ?

La particularité de l’école, c’est de former des gens à l’employabilité, c’est-à-dire aux besoins des entreprises avec évidemment des diplômes d’État. Il ne s’agit donc pas de former des gens pour qu’ils aient des diplômes et qu’ils soient à la recherche d’un emploi par la suite. 95% de nos étudiants sont en alternance et pour apporter une valeur ajoutée à ce projet, il fallait qu’on soit dans les nouveaux modes de communications, en outre le digital. C’était une demande des partenaires du voyage et c’est pour cela que je me suis entouré d’experts dans ce domaine-là. Maîtriser la communication digitale est par conséquent nécessaire car les métiers sont en train de changer, d’évoluer et il est normal que si l’on ambitionne d’être les acteurs de demain, il faut déjà être en phase avec le marché d’aujourd’hui.
Alors oui, on peut dire que nous cultivons une différence et celle-ci repose sur le fait que pour nous il est important de choisir des jeunes étudiants qui ne viennent pas obligatoirement du monde du tourisme, mais qui ont une particularité, un atypisme.

  1. En tant que fondateur et président de Viaticus, quelle est votre implication au sein de l’établissement ?

Malgré mon emploi du temps chargé, le matin à la radio et à la télévision (RTL et M6), je suis là dès 13 h, opérationnel tous les jours de la semaine. Pour moi, être dans cette école, c’est comme être dans un bain de jouvence qui me permet de me remettre en question et de voir comment cette jeunesse évolue, comment elle réfléchit et comment elle est créative. Mon objectif est de lui donner un cadre pour qu’elle puisse tenir compte aujourd’hui du nouveau marché du tourisme.

La particularité de cette structure, c’est que nous organisons des événements récurrents tous les 15 jours dans nos locaux de 520 m2 sous forme de conférences, de masterclass avec des grandes pointures du tourisme qui viennent parler de leur cursus, de leur carrière, de leur entreprise et de l’avenir de celle-ci. De plus, nos masterclass sont souvent bilingues, car il est impossible aujourd’hui de vouloir travailler dans le tourisme sans maîtriser une seconde langue.

  1. Comment envisagez-vous le futur de Viaticus ? Quels sont vos objectifs à court et à long terme ?

L’objectif pour les Jeux Olympiques de 2024 c’est qu’il y ait un deuxième « bébé Viaticus » en province. Que ce soit dans le sud de la France, en Rhône-Alpe, ou dans le sud-ouest, nous devrons être présent sur des zones d’achalandées touristiques importantes. Ça c’est l’avenir de Viaticus. Nous voulons ouvrir une deuxième école dans une autre ville pour montrer notre savoir-faire et les compétences que nous avons dans notre relationnel. Je pense qu’aujourd’hui, il faut que l’on réponde au marché franco-français déjà géographiquement parlant. Viaticus à Paris c’est un paquebot, en province ça sera un catamaran, mais on navigue sur les mêmes eaux avec les mêmes vents.

  1. Le « tourisme durable » ou responsable est au coeur de votre philosophie, comment Viaticus se positionne-t-il vis-à-vis de cette exigence ?

On doit parler vraiment de « tourisme responsable », cela me paraît important. Responsable dans le sens où on est à la croisée des chemins entre un tourisme de masse qui a conduit à une surutilisation des moyens de locomotion et la crise sanitaire qui nous a amené à réfléchir, voyager et consommer autrement tout en protégeant la planète. Et la seule façon pour nous chez Viaticus de s’appliquer sur ces nouveaux modes de consommation, c’est de créer un festival du tourisme responsable afin de développer l’art de vivre ou l’art de voyager.

Pour le festival nous avons choisi comme ambassadeur Sébastien Folin, qui est le président d’honneur de l’association « Atmosphères » et qui organise chaque année un événement à Courbevoie sur cette thématique écologique. Aujourd’hui, il encadre ce projet de festival accompagné de Dominique Beaulieu pour la partie interculturelle et Lionel Abbo pour la partie digitale afin que ce festival émerge dans les idées, dans l’organisation et dans l’action de nos élèves. Pour certains étudiants, cela fera partie de leur projet de mémoire, par exemple les mastères 2 de cette année ont transmis le flambeau aux mastères 1 qui vont prendre la relève dès le 27 octobre de cette année et qui vont suivre ce projet-là. Il n’y a pas de date avancée du festival pour l’instant, mais on espère le faire en 2023.

  1. Quels conseils donneriez-vous aux étudiants et aux jeunes diplômés pour réussir dans le secteur professionnel du tourisme ?

Je pense que si on veut être un « bon acteur » du tourisme de demain, il faut déjà, pendant ses études, se considérer comme un salarié de l’entreprise. Penser entreprise, penser tourisme, manger, dormir avec le tourisme car ce n’est pas le fruit du hasard. Participer au monde du tourisme c’est une vocation, c’est une philosophie de vie selon moi. Et à partir de là, automatiquement, découle tout ce que nous venons d’évoquer en terme de stratégie. Pour un étudiant, il faut qu’il ait l’esprit ouvert, qu’il veuille partager, qu’il aime l’autre par essence et qu’il désire découvrir et faire découvrir ce qu’il est ainsi que les valeurs qu’il représente.

Aujourd’hui les professionnels du tourisme ont besoin de gens qui ont « l’esprit couteau suisse » c’est-à-dire qui peuvent toucher à beaucoup de choses. La polyvalence c’est le maître mot du tourisme aujourd’hui et des besoins des acteurs du tourisme. Polyvalence, que l’on soit capable un jour d’être au service client, au service après-vente, au marketing, à la communication digitale, d’être un véritable couteau suisse.

  1. Enfin, pourquoi le nom de Viaticus ?

Viaticus, si on cherche l’étymologie du mot c’est le dernier repas que Pénélope à pris avec Ulysse avant de faire un long voyage. Et cette métaphore, on l’a gardé comme symbole pour l’école, ici, c’est les derniers passages obligés des études avant de faire un long voyage tout seul dans le monde du tourisme. C’est ça l’idée de Viaticus, partager un repas, c’est partager des valeurs ensemble. Grâce et à travers le culinaire on découvre les cultures, on découvre l’autre. Le principe d’un repas c’est le sens du partage, de l’écoute, de l’échange, du plaisir, du plaisir des voyages. C’est ça Viaticus, que le repas soit gargantuesque mais de qualité pour être bien armé pour faire un long voyage.

Notre pédagogie

Viaticus n’est pas une école de tourisme comme les autres. Nous sommes anticonformistes. Chez nous la différence est une force. Bien plus qu’une école, nous révélons les talents, nous respectons les singularités et encourageons l’initiative, l’autonomie et la création. Nous abordons le tourisme à travers toutes ses dimensions, qu’elle soit sociale, économique, écologique, philosophique, éthique ou technologique. C’est pourquoi, notre pédagogie repose sur cinq piliers :
  1. UNE PEDAGOGIE HYBRIDE ET AGILE
Viaticus adapte le format de ses cours et propose des activités en présentiel ou en distanciel, en utilisant des outils interactifs facilitant ainsi l’apprentissage. L’enseignement pragmatique repose sur l’implication des élèves dans la construction de leur apprentissage via l’élaboration tout au long de l’année de nombreux projets (Création d’un « festival du tourisme durable » parrainé par Sébastien Folin, création d’une chaîne YouTube en lien avec l’actualité touristique, création de start up …).
  1. APPRENDRE EN PRATIQUANT
La pratique est la clé de la réussite. Les enseignements théoriques vont de pair avec la mise en pratique des connaissances acquises. Grâce à l’immersion professionnelle que proposent toutes nos formations, nos élèves sont directement confrontés aux réalités et attentes des différentes entreprises du secteur touristique.
  1. TRAVAILLER EN EQUIPE
S’agissant d’une qualité essentielle dans les secteurs du tourisme et de l’hôtellerie, les étudiants intègrent et développent les codes du travail en équipe au sein de Viaticus. Les locaux organisés en espaces coworking favorisent les échanges et le partage entre étudiants tout en les initiant aux méthodes de travail en entreprise.
  1. MASTER CLASS & SUCCESS STORY
Nos intervenants sont tous des professionnels du tourisme et/ou du digital en activité. Ils constituent indéniablement l’ADN de Viaticus! Notre école met en relation les étudiants avec de grands dirigeants d’entreprises dans le cadre de conférences basées sur diverses thématiques. Nous offrons une multitude d’opportunités à nos étudiants de se nourrir de parcours inspirants via un réseau puissant et actif que nous mettons à leur disposition.
  1. PRÊT À L’EMBAUCHE
Viaticus propose à tous ses étudiants un suivi individuel et personnalisé. Les parcours en alternance permettent d’optimiser les expériences professionnelles pertinentes des étudiants tout en définissant leurs points forts pour leur futur emploi. Le corps professoral accompagne les 7 étudiants à travers des ateliers proposés au sein de l’établissement pour préparer au mieux la recherche en entreprise : CV / PITCH professionnel / E-réputation / Job boards / préparation à l’entretien d’embauche. Notre objectif est de former les futurs acteurs du tourisme aux compétences de demain !

Chiffres clés et résultats

 

Viaticus recueille annuellement les taux d’insertion, de poursuite des études ou même le taux de recommandation de la formation des derniers diplômés. Ces enquêtes statistiques ont pour objectif d’améliorer le suivi de nos étudiants, d’informer sur les taux d’employabilité des différents parcours et de présenter les résultats annuels des étudiants.

L’ensemble de l’équipe Viaticus tient à féliciter la promotion Mastère 2019/2021 qui forment les premiers diplômés de l’histoire de l’école.

Cette enquête a été réalisée pour cette première promotion de Mastère ainsi que pour la dernière promotion Bachelor de l’année 2020/2021, 3 mois après leur fin d’étude. « Ces statistiques seront mises à jour tous les 3 mois jusqu’à la prochaine promotion. »

Par ailleurs sur l’année 2020/2021, 100% des étudiants ont décrochés leurs diplômes (toutes formations confondues). Viaticus félicite ses élèves, qui malgré une année touchée par une crise sanitaire sans précédent, ont su maintenir un fort niveau d’investissement au sein de leurs entreprises tout en étant très impliqué dans leur projet de formation.

Viaticus se félicite du taux très bas d’interruption de parcours pendant la formation (1%). Ceci s’explique par le belle engagement de la part de nos entreprises partenaires et d’un accompagnement renforcé qui a permit de maintenir les élèves dans leurs dynamiques de parcours en pleine période de pandémie.

●     2 programmes de formation par an (SUMMER et WINTER)
Nombre de promos depuis la création : 4
Nombre de candidats formés : 87 (dont 36 en cours au 05/10/21)
Taux de réussite : 93 % * (en attente de résultats des summer 2021)

●     À l’issue de cette formation, 63% des élèves poursuivent leurs études et tous ont intégrés le mastère Tourisme & Digital à Viaticus. 27% ont trouvé un emploi. Le taux d’insertion global moyen est de 56% après 6 mois (statistique France Compétences).


●     Une nouvelle session de Mastère 1ère année par an

Nombre de promos depuis la création : 2  
Nombre de participants : 52 (dont 31 encore en formation)
Taux de réussite : 100 % (pour la première session sortie juin 21)

●   En juin 2021, à l’issue de cette formation, 27% ont trouvé un emploi. En moyenne pour ce type de poste il faut compter environ 6 à 9 mois pour trouver l’emploi adéquat et atteindre en moyenne 88% de taux d’employabilité (selon les statistiques de France Compétences)


●     3-4 programmes de formation adultes par an
Nombre de promos depuis la création : 4
Nombre de candidats formés : 27 (dont 4 en cours au 25/11/21)
Taux de réussite : 100 % * (en attente de résultats des 2 promos en cours au 25/11/21)

L'équipe de direction

Bernard SABBAH

Président Viaticus



Emilie DURON

Directrice du développement et de la pédagogie - Référente handicap


Katia SCHREIBER

Responsable pédagogique - Référente sociaux-professionnels


Yasmine IGUELOUSENE

Responsable des relations entreprises - Référente mobilité